Dérèglement climatique rime aussi avec évènements dramatiques

On imagine souvent les conséquences du réchauffement climatique comme une hausse constante des températures. Or si les canicules estivales commencent à devenir une réalité (et à rentrer dans les mœurs comme une réalité encore acceptable pour la grande majorité de la population déconnectée de la réalité physique du monde), c’est oublier la hausse en nombre et en intensité des évènements météorologiques qui vont accompagner cette hausse.

Plus de chaleur dans l’atmosphère, c’est plus d’énergie accumulée et plus d’eau évaporée… et il a toujours un moment où l’énergie potentielle doit se dissiper. Le plus d’énergie libérée, le plus de manifestations violentes de cette libération. La tempête Alex vient de nous le rappeler une nouvelle fois.

Vous êtes en charge d’un patrimoine immobilier, vous gérez des travaux à l’extérieur ou concevez des infrastructures qui seront de plus en plus soumis à des aléas climatiques extrêmes. Avez-vous étudié les nouveaux risques qui arrivent jusqu’à ce qu’ils ne soient plus un risque mais notre réalité avérée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *