Evolution des forêts françaises

Novethic nous informe des effets des changements climatiques sur les forêts françaises que vous voyez investisseur forestier, acteur de la filière bois ou tout simplement habitant d’une zone boisée, il va bien tôt falloir réfléchir à ce que vous allez faire de ces surfaces qui n’attendent plus que les méga-feux en France, après l’Australie, la Californie, l’Amazonie, la Sibérie, il serait étonnant que toute cette masse combustible échappe toujours à son destin thermodynamique.

L’Office National des Forêts (ONF) tente de proposer des réponses mais c’est compliqué lorsque la préservation des forêts devient, pour l’agence, moins importante que les questions de rentabilité

Ce qui autrefois était une bonne affaire de long terme, entre autre pour les droits de succession, risque bien de devenir un placement pouvant littéralement disparaitre en fumée.

Alors que faire ? Se retirer du secteur ? Protéger son patrimoine en travaillant sur l’évolution des essences ? Faire des choix en fonction des différents scénarios du GIEC ? Pour une fois que le long-terme correspond au terme d’un secteur d’activité, il y aurait là de quoi faire un lobbyisme pro-climat, histoire d’éviter le pire… mais déjà il serait bon de faire un bilan de ces risques dans son portefeuille d’investissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *