Météo-France fait des prévisions météorologiques

Et quoi de plus normal pour une institution n’existant que pour modéliser le temps qu’il va faire ? Là où ça décoiffe, c’est lorsque les modèles climatiques du GIEC sont intégrés dans les prévisions et que les trois hypothèses principales sont entrées dans les modèles météorologiques :  

  • RCP 2.6, avec une baisse rapide des émissions de gaz à effet de serre pour atteindre la neutralité carbone en 2070 aboutissant à une hausse de +1°C par rapport à aujourd’hui (le plus optimiste et comptant le plus sur une réaction de l’humanité qui n’a pas encore été constatée au niveau international).
  • RCP 4.5, avec des émissions en hausse jusqu’en 2050 avant de décroître, amenant une hausse de +2?2°C (celui où il est espéré que les choses vont finalement être prise en compte un jour).
  • RCP 8.5, avec une augmentation continue jusqu’à la fin du siècle, ce qui nous amènerait à une hausse de +3,9°C (pour le moment le scénario actuel du « business as usual »).

Le résultat est sur le site de Météo-France.

De grandes vagues de chaleurs, des nuits tropicales, des précipitations (+40% de pluie en plus) ou des sécheresses , la fin de la neige abondante dans le sud des alpes… etc.

Comment votre organisation sera-t-elle affectées directement ou indirectement ? Vous êtes vous posé la question, je veux dire vraiment avec des chiffres et des simulations ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *